In the morning ray of the sun

Semaine un peu trop chargée au boulot, alors pour décompresser le matin j’ai souvent fait le tour du jardin botanique pour voir les cerisiers en fleurs, sans parfum, et sans photos décente non plus. Sur le chemin pour aller à l’école, c’est Lou Reed qui m’accompagnait, avec Coney Island Baby. Reveil très relax donc avant d’aborder le travail. Le crocodile, évidemment, se foutait de ma gueule parce que je confondait le soleil levant avec l’ambiance vietnamienne d’un film français, mais je laisse parler…

A la verticale de l’été, de Tran Anh Hung

Publicités

One response to “In the morning ray of the sun”

  1. Godnat says :

    Oui laisse parler, c’est trop beau pour s’en passer. XXX

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :