Archive | avril 2011

In the morning ray of the sun

Semaine un peu trop chargée au boulot, alors pour décompresser le matin j’ai souvent fait le tour du jardin botanique pour voir les cerisiers en fleurs, sans parfum, et sans photos décente non plus. Sur le chemin pour aller à l’école, c’est Lou Reed qui m’accompagnait, avec Coney Island Baby. Reveil très relax donc avant d’aborder le travail. Le crocodile, évidemment, se foutait de ma gueule parce que je confondait le soleil levant avec l’ambiance vietnamienne d’un film français, mais je laisse parler…

A la verticale de l’été, de Tran Anh Hung

La délicatesse dans le recyclage

Ce diaporama nécessite JavaScript.

J’avais envie de titrer un truc du genre Ce que les écologistes ont à apprendre du Japon, et puis je me suis ravisé, imaginant tout de suite les harangues colériques sur les pollutions inconsidérées de ces derniers jours. En tout cas, cette petite attention pour l’emballage, elle n’est pas exceptionnelle, et reflète même une tendance bien générale. D’autres exemples à suivre sans doute.

En attendant que ça se tasse

Eh bien voilà, trois semaines après, il a fallu se remettre au travail, et enfiler à nouveau le tablier. Sagement, j’observe le maitre japonais dans l’art de préparer la décoction, le masque sagement en place pour se protéger des milles dangers invisibles qui rodent, et sans doute aussi pour eviter les vapeurs parfumée qui émanent du marc.

Quand je serai grand, je serai torréfacteur. Pour le prestige de l’uniforme sans doute.