Archive | mars 2011

Dans l’ombre du vieux bar

Pour donner de la couleur locale, voilà l’endroit où le crocodile et moi venons de temps en temps prendre un verre, pour écouter du vieux jazz dans une atmosphère d’avant la crise. Peu de client croisé généralement. En fait le jour de la photo il n’y avait pour m’accompagner que Myoko, une certaine japonaise de ma connaissance. Dans son coin, le crocodile lisait Le procès, le trouvant apparemment actuel. Le patron, ou l’époux de la serveuse, venait nous voir pour demander ce que nous voulions écouter. J’y ai découvert le japonais Hideto Kanai avec Concierto de Aranjuez, et le recommande à tous et même au père noël. La femme du patron, elle, interrompait la dégustation lente du café et des notes pour nous montrer des photos de son chat. Au final, dans l’ombre du vieux bar, le monde dehors s’est arrêté, plus rien ne gronde, ni ne tremble.

Haïku sur le moment perdu

Je ne vais pas vous pondre un roman. On va même faire dans l’efficace. Voici en quelques mots ce qui résumera la longue absence.

Pas de nouvelle,
Bonnes nouvelles.

On se revoit à Pâques.

PS : la photo, c’est principalement pour montrer que même ce qui apparait comme intéressant à l’œil l’est beaucoup moins à l’objectif. Généralement, j’ai encore le réflexe argentique, je prends rarement en photo se qui ne peut pas rendre. Ben là, j’ai pris tout de même, alors je ne retouche pas, je recadre juste, et partage comme ça sort.