Archive | octobre 2010

Une ville

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En attendant l’exil et ainsi des messages plus intéressants ici, je peux déjà faire état de mon séjour languissant en France, et du soulagement de découvrir aujourd’hui Besançon comme je l’espérais : une ville telle que je les aime, avec ce qu’il faut de bâtisses anciennes et historiques, de places, de terrasses occupées par des gens. Et puis un grand ciel bleu et des montagnes couvertes de fôrets encore vertes ajoutent forcément au décor. Évidemment il a été beaucoup plus difficile de me satisfaire en matière de terrasse, même pour un verre d’eau, tant je souhaitais un cadre particulier pour mes retrouvailles avec un dimanche après-midi en ville. Hors de question de se poser, sur une place trop grande et désertique, trop étroite et sans arbre, ou trop proche du trafic. Preuve (si besoin) qu’en matière de ville, je suis tout aussi difficile que pour le reste, et qu’elles ne sont pas à blâmer. Mais bon, cette fois-ci au moins, j’ai pu trouver une place satisfaisante, et rien n’a gâché la radieuse journée.
Je vous l’avais dit, il faudra attendre pour plus intéressant.

Pending exile, and thus more interesting messages here, I can already make a brief summary about my lazy stay in France, and about my relief to discover today Besançon as I was expecting it: a city as I like them, with enough old and historical buildings, places, terraces busy with people.  Surely useless to say a large blue sky and mountains covered with still green forest (but not for long, colors of Fall start to appear) can add a lot to the surroundings. Obviously it was more difficult to be satisfied with a terrace, even for a glass of water, as I was looking for a peculiar atmosphere for this reunion with a sunday afternoon in town. It was out of question to settle with a square too large and desertic, too narrow and without tree, or too close of traffic. Proof (if necessary) than concerning cities, I am as exigent as for anything else, and none of them are to blame. But this time at least, I could find easily my spot, and nothing else could spoil the rest of this pleasant day.
As I said, one will have to wait for interesting messages.